Séance 3 – lire et écrire le réseau social

Séance 3

1 – retour sur expérience

Lecture collective, critique, réflexive, des textes publiés lors de la séance 2 – discussion sur ces textes, leur contenu, la publication, le processus d’écriture.

Qu’observons-nous ? Que nous disent-ils ces textes ? Leur articulation, par organisation et distribution des avis (en position démiurgique, ou d' »éditorialiste ») est l’affirmation d’une position, que cette agrégation, y compris de positions contradictoires, sert l’énonciation de soi, de son propre goût).

Nous observons aussi que c’est un effet du temps passé (du temps passé à cette agrégation, à l’écriture qu’elle constitue) que cette a rticulation plus précise, au-delà de l’affirmation péremptoire (« spontanée ») du goût requise dans l’instantanéité du réseau.

Nous reparlons d’identité numérique, d’énonciation de soi, et de ce rapport au temps.

2 – présentation de réseaux sociaux par leur usage

le professeur – GB- ouvre ses fils et en dépèce les dernières publications, leur constitution dans un graphe social, les stratégies relationnelles à l’oeuvre (par les outils de croisement de données induits par facebook (taggage) et twitter (hashtag)), leur différenciation au sein d’un usage propre qui se constitue et se renouvelle au fil des jours.

Cet usage en est un – la question qui se pose aux étudiants est : quel est le vôtre ? Comment utilisez-vous ces deux réseaux ? Question orale, un premier temps, qui nous permet de clarifier les notion s de public/social /et privé (en citant Dominique Cardon).

3 – proposition d’enquête (et d’écriture)

 Remontez votre fil (facebook ou tweeter), relevez sur ce fil toutes vos interventions (publications, donc) concernant la lecture, l’écriture, la littérature, notez-le.

Puis, de cette observation,  du relevé des publications à ce sujet, de leur abondance, comme de leur manque, de leur degré d’implication, de leur modération comme de leur engagement,  de ce qui émerge de cet étrange texte composite et variable au fil du temps qui s’écrit là, tirez une forme de réflexion, de réponse à cette question :

« Comment vous serez-vous du réseau social pour dire quelque chose (et quoi) de vos lectures, de vos rapports au livre et à la lecture, qu’est ce qui écrit en rapport avec la littérature, à cet endroit de publication-là ? qu’est-ce que cela renseigne de votre lecture et de son affirmation dans le monde « social » ?

Les textes sont à lire ici

https://formationslirecrire.wordpress.com/category/2015-03-ecriture-en-environnement-numerique-iut-info-comm-lrsy/seance-3-lire-les-reseaux-sociaux/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s